La terre but du ciel

Au pays d'Osama, de la parantha, de la Toyota Corolla, du Nanga Parbat, de la Khyber pass, des gros dégâts.

Gros dégâts : toujours des terres immergées suite aux inondations, le peuple souffre, le peuple en a marre. L'aide se fait attendre pour qui n'a pas le carnet d'adresse fourni.

A 7 roupies la brique, ça commence à faire cher pour reconstruire sa maison quand on est un simple barbier dans la région de Peshawar.

En attendant, des enfants succombent aux affres de la déshydratation et de la malnutrition.

Au fait, le Cachemire attend toujours l'aide promise après le tremblement de terre de 2005…