Le mur de Bunia

Dans une rédaction d'un magazine, à Paris.

«  Pourquoi le Congo ? ll ne se passe plus rien en Ituri. De toutes façons, c’est pas vendable. A moins de la centaine de morts cela n’interresse personne.
- C’est un choix des rédacs’. Il ne tient qu’à elles de…
- Tu vas perdre ton temps et ton argent !
- Cela ne m’empêchera pas d’aller voir.
- T’as un boîtier numérique au moins ?
- Ben, non... »

Le sentiment d’être à ma juste place a commencé à m’envahir.