Seuls ensemble

C’est la nuit. Trois heures du matin.

Un pousse-pousse glisse dans le sable de la cour. Deux personnes déposent un petit paquet devant la porte, avant de s'éclipser.

L'orphelinat accueille des jumeaux abandonnés. Dans cette région, les croyances locales les considèrent comme « fady », c’est-à-­dire tabou.

Il est donc coutumier d'éliminer les nouveau-­nés jumeaux.

Par extention, d'autres enfants non désirés échouent ici.

Les moyens de prise en charge sont limités, la vie précaire pour les enfants.